mercredi 25 mai 2016

Maladie de cœur

De temps en temps des souvenirs d'hôpital me reviennent en mémoire.Aujourd'hui je ne sais pourquoi, c'était le tour de Graziella, une jeune et jolie patiente qui venait régulièrement de Corse  pour que l'on soigne sa maladie de coeursur le continent, dans le service de cardiologie où je travaillais à la Timone. Le Professeur B. jeune agrégé de 30 ou 35 ans, entre dans sa chambre au cours de la visite. Il commence à descendre ses draps pour l'examiner. Elle apparait avec un magnifique bronzage intégral juste vêtue... [Lire la suite]
Posté par paparazza à 18:45 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

mercredi 17 septembre 2014

La maladie d'amour

L'Assurance d'une maladie, faut quand même pas exagérer !Ça me rappelle une histoire qui date de mes premiers stages d'infirmièreIl y a quelques décennies, un homme est venu voir un gynécologueparce qu'il avait attrapé une maladie de femmes, traduire MST !A l'époque il y avait encore beaucoup de syphilis...  
Posté par paparazza à 05:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
samedi 21 avril 2012

Souvenirs...

  L'épisode du tournoi de tennis inter services de l'épisode d'hier de "Plus Belle La vie" me ramène quelques années en arrière: Les Internes avaient organisé un tournoi de baby-foot, inter hôpitaux, à la Timone, .  J'étais à l'époque en réanimation cardiaque. Le baby-foot était installé dans une salle de bain. Nous étions, les infirmières, bien sûr au courant,  ça nous arrangeait bien car nous savions immédiatement où trouver les internes en cas d'urgence.   Le baby foot avait été dérobé dans le... [Lire la suite]
Posté par paparazza à 07:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
samedi 8 octobre 2011

Même pas mal!

Bulletin de santé pendant une réunion d'anciennes : Toutes les douleurs y passent, le rachis, les genoux, les épaules... MF: j'ai de la chance je n'ai jamais eu mal au  dos. Il est vrai que chez les infirmières c'est rare, on participe physiquement. J:  je ne te crois pas,  tu racontes des histoires, ça n'existe pas ! MF: Je t'assure, je ne sais pas ce que c'est, (avec un grand sourire)   Je la crois, c'est même agréable à entendre, quelqu'un qui ne se plaint de rien.Cela me rappelle une garde avec des cadres... [Lire la suite]
Posté par paparazza à 07:49 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
mercredi 9 mars 2011

L'Assaut

Marignane 26 décembre 1994 Ce jour là, je l'ai vécu presque de façon historique.  J'étais en vacances dans les Alpes, la Timone m'a rappelée. Nous devions organiser les secours d'éventuels blessés.  Mon rôle devait être de prévenir les familles des personnes blessées ou tuées. Nos seules informations venaient d'un petit transistor que j'avais apporté.  Je ne sais plus combien d'heures nous avons passées à attendre.  Nos seules directives venaient de mon poste !! Quand j'ai entendu que tout était... [Lire la suite]
Posté par paparazza à 12:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
lundi 10 mars 2008

La mauvaise humeur du lundi

      Un bon conseil, n’allez pas passer une radio à la Timone un lundi matin, à la première heure. Le manip me désigne un box d’un air maussade : déshabillez-vous, chaussures, pantalon mais pas la culotte, comme c’était une radio du genou cela ne me serait pas venu à l’idée mais puisqu’il le précise c’est que le cas a dû se produire… Il me montre la table de radio, j’appuie la jambe contre la table et là sans me dire qu’il commençait: Mais qu’est ce que vous faites madame, appuyez le dos ! Je marmonne : pas... [Lire la suite]
Posté par paparazza à 16:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 13 février 2008

Histoire d'ascenseur

    Ce matin, je me suis (presque) perdue dans les couloirs de la Timone, je ne faisais plus partie des initiés. En attendant l’ascenseur, au moment où je me souvenais, qu’une personne sur cinq, sans exagération, pensait que l’ascenseur était de genre féminin : une femme s’est tournée vers moi pour me dire : « qu’elles sont longues les sans sœurs à la Timone » ! Précision pour les "estrangers", la Timone est le plus grand hôpital de l'assistance Publique de Marseille.    ... [Lire la suite]
Posté par paparazza à 14:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
mardi 3 avril 2007

Placebo

Interdiction de faire le moindre calmant à ce malade, ce qui est difficile à assumer pour le malade qui souffre et pour l’infirmière, impuissante devant sa douleur. Je me décide donc, devant ses demandes insistantes, à lui injecter un placebo, qui n’aura aucune conséquence néfaste pour lui et l’effet " placebo " est bien connu, je ne me moque pas du malade en pratiquant l’injection intra-musculaire. Un quart d’heure après, il s’endort comme un bébé. A la visite suivante, il annonce au médecin : " l’infirmière m’a... [Lire la suite]
Posté par paparazza à 15:38 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
mardi 3 avril 2007

caricatures

En cardio nous avions un système bien pratique pour que les patients mettent un visage sur chaque patron : Les professeurs S, B et D, qui faisaient pour à tour leur visite dans chaque unité. Un externe avait fait des caricatures de chaque patron, lesquelles étaient affichées sur le chariot des visites, le chariot, avec les portraits, précédait les patrons, qui restaient imperturbables devant leur portrait. Lorsqu’un patient ne savait pas mettre de nom sur la personne qui avait fait la visite, nous le conduisions devant le chariot... [Lire la suite]
Posté par paparazza à 15:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 22 mars 2007

Nouvelle rubrique

  Pour ceux qui ne le savent pas j'étais infimière avant de prendre ma retraite. Je vais de temps en temps raconter des histoires d'hôpital. Pendant une visite le médecin s'adresse à la femme d'un patient:                      Votre mari a t'il eu d'autres maladies? Oui il a eu le haricot sec. Nous avons immédiatement compris. Traduction: haricot sec. varico cèle. . ..varicocèle. Pour les non initiés:chercher dans le dico. Il y a des drôles de... [Lire la suite]
Posté par paparazza à 12:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]