Ce n'est pas souvent que j'ai l'occasion d'y retourner
je l'avais fréquentée pendant 20 ans.
 Aujourdhui, c'est en temps que patient qui patiente,
après tout nous sommes là pour ça !

Je parviens donc sans trop de difficultés au service du scanner
Au deuxième bureau on me demande d'aller prendre un ticket
et d'attendre, ce que je fais. Je suis un peu étonnée
 du comportement de ceux qui attendent leur ticket à la main

- je suis le 72 et vous?

- le 71

- alors je passe après vous.

et tout le monde interroge de la même façon.

- Je suis le N° 70 alors vous passez après moi.

La machine qui indique les N° est immobilisée au 40. 

Grâce aux sympathiques indications,  je me lève dès que le 70 est passé. 

La secrétaire prend mon ticket et le jette à la poubelle
 et appelle : Au suivant sans se dire quelle pouvait regarder le N°
et appeler le 72 !!

Cela seulement pour l'inscription, après je dois suivre
les points noirs pour parvenir au scanner. Je m'installe et j'attends...
Une secrétaire colle une affichette sur la porte sans un mot
Il faut se lever pour lire ce qui est écrit
---------------------------------------------------------------------------------

Mesdames Messieurs,
Le scanner est en panne, veuillez nous excuser
pour l'attente et la gène occasionnées

nous faisons l'impossible pour réduire votre attente
merci d'avance
------------------------------------------------------------------------------------------

 Je n'ai attendu qu'une heure, tranquillement avec mon smartphone
car je n'avais pas pensé à apporter un livre. Les uns trépignent
les autres se prennent la tête dans les mains ...

20190916_083653

 Malgré "la gène occasionnée" je dois dire qu'ils étaient tous charmants...