Le chant des marais

Nous le chantions, lorsque je faisais du scoutisme, pendant mon adolescence.

Je l'ai entendu chanter hier à la radio par une très vieille dame qui a été déportée.

Le réentendre m'a beaucoup émue, je me souviens bien des paroles.

il y a eu plusieurs versions mais c'est celle ci dont je me souviens, mot pour mot.

******
Vers la même époque,  j'avais un air dans la tête que je fredonnais souvent

Un jour une amie m'a dit: tu sais ce que tu chantes? Non je ne savais pas

c'était le chant des partisans que  j'avais dû beaucoup entendre

dans ma petite enfance : ami entend-tu le vol noir du corbeau dans la plaine.

De même j'ai visité, enfant en famille Oradour sur Glane. Nous ne réalisions pas

les enfants, à l'époque que tout cela était aussi proche de nous.

*******

003


1er couplet

Loin dans l'infini s'étendent
Les grands prés marécageux,
Pas un seul oiseau ne chante
Dans les arbres secs et creux.


Refrain

Ô terre de détresse
Où nous devons sans cesse
Piocher, piocher, piocher.

2e couplet

Dans ce camp morne et sauvage
Entouré de fils de fer,
Il nous semble vivre en cage
Au milieu d'un grand désert.


Refrain

3e couplet

Bruits de pas et bruits des armes
Sentinelles jour et nuit
Et du sang, des cris, des larmes,
La mort pour celui qui fuit.


Refrain

4e couplet

Mais un jour dans notre vie,
Le printemps refleurira,
Liberté, liberté chérie
Je dirai :"Tu es à moi" !


Dernier Refrain

Ô terre d'allégresse
Où nous pourrons sans cesse,
Aimer, aimer, aimer.