samedi 4 octobre 2014

Les figues de barbarie, portent bien leur nom.

Je le savais  qu'il me suffit de passer à côté pour qu'elle me bombardent de leurs fines aiguilles transparentes et pourtant je n'ai pas résisté, elles étaient si tentantes,Je le retire peu à peu avec une pince à épiler, elles ont même traversé mon jeans!  
Posté par paparazza à 18:47 - - Commentaires [8] - Permalien [#]