Quand un médecin est malade, il ne connaît plus du tout la médecine. Au mieux, il va voir un confrère, généraliste comme lui. S'il se soigne lui


même, c'est une catastrophe. Donc aujourd'hui:  << je me suis fait faire une prise de sang ma glycémie est élevée>>. Le confrère examine


les résultats donne un traitement,  le patient médecin note tout, même le régime qu'il est censé connaître aussi bien que lui !


Le plus drôle est que le patient médecin est entré dans le cabinet pendant qu'un patient (patient) était là qui lui  aussi a  noté les prescriptions






docteur018