Les étudiants alcoolisés ont encore arpenté le boulevard vers minuit
Cette fois-ci  ils ne chantaient pas : on vous emmerde tous
mais comme la dernière fois ...

Perrine était servante 
Chez Monsieur le Curé, digue donda dondaine
Chez Monsieur le Curé, digue donda dondé !

Il y a des nuits où les filles ont besoin d'être soutenues 
car quand les copains les lâchent, elles s'affalent sur
les voitures garées le long du trottoir. J'ai réussi deux fois
à les arroser au passage, du haut de mon deuxième étage.
Mais cette nuit je les ai ratés,  je songe à acheter un beau fusil à eau.
On imagine pas le plaisir que ça me fait quand je réussis, plaisir 
pas du tout partagé par mon gibier, ce qui me plaît encore plus.
Ça se passe les nuits du mardi ou du mercredi,  je prépare donc
mes munitions avant d'aller dormir.